CONTINUER LE COMBAT POUR L’EMPLOI INDUSTRIEL

A la fin du mois de mai dernier, nous apprenions la suspension du très mal nommé « plan de sauvegarde de l’emploi » à la centrale. Cette première étape de la destruction de l’industrie locale devait aboutir au licenciement d’une centaine de salarié.es. Le tribunal administratif a permis à la lutte pour la préservation de l’emploi de connaître une première victoire. Celle-ci reste néanmoins provisoire. Pour que la centrale vive et produise, il faut se fonder sur un projet industriel respectueux de (...)

Articles

UN BIEN TRISTE SPECTACLE

Les lieux de spectacle sont fermés. Rassurez-vous, il vous reste le conseil municipal de Gardanne pour vous consoler. Depuis son entrée en (...)

Intervention de Jimmy Bessaih. 6.3 Convention de contrat de maîtrise d’ouvrage - réhabilitation des toitures communales concernées par la pose de panneaux photovoltaïques

Bonsoir mes chers collègues, Voilà un beau projet de transition énergétique qui permet à la fois de créer de l’énergie mais aussi de réhabiliter notre (...)

Etonnant, non ?

Voilà plusieurs mois que le maire annonce que de grandes révélations justifiant ses stratégies à venir vont être faites lors de son rapport (...)

Crier victoire ?

Le CCGB, les parents d’élèves ainsi que la CGT des territoriaux de Gardanne se sont mobilisés contre le projet d’implantation d’une école modulaire à (...)